Bref historique du réseau téléphonique de la Péninsule acadienne

Le téléphone fut inventé en 1876 par Alexander Graham Bell. Ancêtre du téléphone, le télégraphe électrique permettait d’envoyer des signaux par câble. Au début, seules les lignes de chemins de fer en étaient équipées. Plus tard, les grandes villes furent reliées les unes aux autres.

Le téléphone évolua et son usage se répandit un peu partout au Canada et ailleurs dans le monde. Au Nouveau-Brunswick, plusieurs compagnies de téléphone furent créées.  Dans la Péninsule acadienne, de petits réseaux téléphoniques à circuits fermés vont voir le jour à la demande de marchands et autres notables. Le développement de ce nouveau système de télécommunication sera facilité à partir de 1887 par la mise en service du chemin de fer  reliant Bathurst, Caraquet et Shippagan et par son raccordement  au tronçon de Tracadie avec jonction à Pokemouche en 1897. En 1892, la Gloucester Telephone Company Limited fut fondée avec siège social à Bathurst. Son gérant, Reginald Boss fit l’installation de plusieurs lignes de téléphone dont celles de Burnsville, Caraquet, Shippagan et Tracadie. Cette compagnie privée avec l’aide d’octroi du gouvernement fédéral entreprit d’établir un réseau téléphonique de Bathurst à Caraquet.

En 1891, Reginald Boss construisit la ligne téléphonique de Caraquet pour le compte du marchand et exportateur de poisson Robert Young. Cette ligne de téléphone reliait sa demeure et ses deux magasins de Caraquet et Bas-Caraquet.  Quatre ans plus tard, le marchand P.P. Hachey construisit une ligne téléphonique de Haut-Caraquet jusqu’à la gare de Caraquet. Plus tard, ces deux lignes furent reliées.

En 1906, Reginald Boss vendit la Gloucester Telephone Company qui se fusionna à la Central Telephone Company. Cette nouvelle compagnie de téléphone construisit la même année, une ligne téléphonique reliant Bathurst à Caraquet. Ce réseau local fut vendu en 1907 à la New Brunswick Telephone, compagnie formée par la fusion de plusieurs compagnies de téléphone du Nouveau-Brunswick. Depuis 1999, la New Brunswick Telephone et les autres compagnies de téléphone des provinces atlantiques se sont regroupées pour former la compagnie Aliant.

Les localités de Shippagan, Lamèque et Miscou, qui étaient desservies par un réseau local à circuit fermé depuis 1892, furent reliées au réseau local en 1914 avec la construction d’une ligne téléphonique, dite de longue distance. Tracadie qui était relié au réseau téléphonique de Chatham obtint en 1919 et 1920 la liaison téléphonique jusqu’à Inkerman pour ensuite être connecté au réseau de Caraquet.